Photo Accueil

Photo Accueil

Du CANADA au NEW MEXIQUE

Du CANADA au NEW MEXIQUE

MERCI AUX GENEREUX DONATEURS POUR LOÏC

Grâce à votre générosité sur https://www.leetchi.com/c/solidarite-sla-tourdivide, à votre solidarité, Loïc a pu vivre une nouvelle aventure : rejoindre Jean-Michel à la fin de son périple pour franchir, ensembles, la ligne d'arrivée. Formidable symbole d'amitié et de fraternité.
Dans ce monde chaotique, il existe fort heureusement des gens comme vous, aux valeurs profondes et sincères, prêts à offrir leur coeur pour aider son prochain.

Un énorme MERCI donc à :

Torea COLAS, Tahia TEIKIKAINE, Olga TEIHO, Yvon et Teva JANICAUD, Paul SLOAN, Jonathan REAP, Laurent et Caroline BOURGNON, David ESPOSITO, Tuatini SALLABERRY, Karine FOUCRE, Alizée MONOT, Paul PROYART, Laurent LACHIVER, Claudine LAUGROST, Cybele PLICHART, Thomas CHABROL, Eric BONNIEUX, Pascal SOTIAUX, LesLey BURKE-CHAPPEL, Régis CHAUFFETEAU, Heiroa TAURAA, Christophe LEFEVRE, Pierre MUNIER, Vairea PERILLAUD, Alex HERVET, Carole et Pierre BAUDRY, Chistophe GUEZOU, Maxime lAMOTHE, Véronique CHAMBERLAND, Isabelle PEREZ, Gilles REDON, Cyril COUDERT, Averii GIAU, Jasmina et Christian VERON, Jessica HARRISON, Emma LAMBERT, Josée-Lita NELZIN, Paul DESPLANCKE, Francis GUÉBEL, Stephane MORALES, René SABATIER, Benoit LAYRLE, Claude HU, Pierre-Yves MOREL, Eric CLUA, Virginie GASSION, Laurent BARRA, Cyrille HAREUX, Patrica CLAIR, Simon BERNIS, Philippe BOUCHARDON, Eric ZORGNOTTI, Pauline MONOT & Johan CHAUFFETEAU, Frédéric LAGRANGE, Julie MORIN, William FRERET, Rémi PALLUAUD, Jonas FERNANDEZ, Fabrice MASSON, Myriam NAMRI, Chantal et Bertrand SEIWERT, Laurent et Caroline MACHEBOEUF, Ali et Nathalie LACHHAR, Agnès KLOUMAN, Jérome DELACOU, Jimmy du garage BAMBOU, Kathy ANTOINE, Christine et Vincent QUENEE, Stéphanie GOURDY et Grégory ROUAULT, Ariane BENNAROCH, Eric et Isabelle GILQUIN, Nati, Philippe BAECHLER, Stéphanie PILLON, Christel LE CLEACH MONNIER, Frédéric DELORAS, Clarisse BEAUBE, Daniel SAUGET, Annette PROVOST, Famille LE METEIL, Christian BERNARD, Jean Pierre et Vaiana MARQUANT, Annick et Pierre GERMAIN, Jérémy BRIZARD, Philippe KERFOURNE, Jean Guillaume LACARRIEU, Karim AHED, Raymond BAGNIS, Benoit GERARD, François FICHOU, Sandrine KERDONCUFF, Sylvain GERBER, Cécile FLIPO, Vaea LUTA-PEREZ, Cyril BRET, Yann JACQUEMIN, Johann MONTEL, Laurence THARAUD, Luc PERNEY, Nicolo GROSSI, Marc LE FLOCH, Valérie HUGUES, Alain CABEDO, Christian LOMBARDINI, Franck DIGONNET, Paule MORIVAL-ROSELLO, Patrick BORDET, Stéphane SAUGET, Christine et Dominique BAYEN, Jean-Paul MONTEL, Matthieu AMIELH, Benoît LAYRLE, Taina NARDI, Bruno HAMONT, Fred et Chantal DUFLOCQ, Jean-Pierre LEVAUX, Régis VIGNAL, Christian MONNIER, Pascal et Françoise CONTET, Serge PONT, Vincent et Delphine OLINGUE...


Hauts les Coeurs !


dimanche 14 juin 2015

J + 2 : EUREKA à COLOMBIA FALLS

Dimanche 14 Juin : 191 km. Cumul : 553 km

"A chaque jour suffit sa peine". Et bien le proverbe était bien pour moi aujourd'hui ! Ce matin, je savais que ce serait une journée difficile avec 2 ascensions en pleine montagne... Mon compteur ce soir affiche 191 km, alors que la distance séparant Eurêka à Columbia Falls est en réalité de 169 km. Faute au fait que je me suis trompé 2 fois de chemin. Il est vrai qu'entre ma presbytie et la jungle des chemins, il y a de quoi se perdre !! Bref, j'ai dû puiser au fond de moi pour revenir sur la bonne route et pour dépasser Whitefish. Moral toujours au beau fixe car j'ai donc atteint les 553 km (Marseille - Bourgogne par les chemins de traverse !). Par contre le physique est bien entamé. Outre les 12h entre départ et arrivée, j'ai eu des nausées (sans doute l'eau avec les pilules anti-bacteriques) ; le passage des deux cols, surtout le second, a été costaud. Il est vrai qu'avec près de 23 kg de bagage, je fais office de déménageur par rapport aux autres qui dépassent à peine les 12 (souvent pas de sac à dos). Et puis le GPS de course me manque ; ils en ont tous. Beaucoup moins de risque de se perdre.

Allez, je reviens sur cette journée particulière...

Le profil du jour :

Eureka, 3h30 du matin : mon voisin de chambrée australien décide de se lever à cette heure là ! Dur dur. Je me suis endormi vers minuit ! Il va se préparer et partir vers 4h30. J'essaye bien de me rendormir, mais impossible ; la fatigue de la veille plus la gamberge de cette future journée me tiennent éveillé. A 5h je décide de me lever. Je me douche, déjeune sur le pouce dans ma chambre et prépare mes affaires. A 6h15, je quitte le motel et me dirige avec ma lampe vers le centre historique d'Eureka. Face à la station essence, comme notifié sur mon plan, je tourne à droite et emprunte une route bétonnée. Surprise après une centaine de mètres : avec le lever du soleil apparait une dizaine de biches et de bébés faons. Splendides. la journée commence bien, même si le froid me pénètre un peu trop à mon goût. 


Je continue sur cette piste quand, après 2 kilomètres, je m'aperçois que c'est une boucle et en fait un parcours santé ! Je reviens sur mes pas pour prendre cette fois-ci l'autre route juste à côté qui va franchir la rivière et le chemin de fer pour que je roule sur l'ancienne route du tabac, la "old Tobacco road". Après 50 km agréables, je me pose près d'un ranch pour faire mon nouveau et habituel "bonjour du matin" :


video

J'attaque l'ascension du col Whitefish Divide (environ 20 km) culminant à 5200 pieds (près de 1.600m). J'entends de nombreux bruits dans la forêt ; il est notifié que la présence d'ours est fréquente. Tous mes radars sont en éveil. Le décor est splendide avec des pentes abruptes chargées de conifères. La piste est parfois roulante, parfois très cassante, provoquant de nombreuses vibrations sur le vélo. Voici une petite balade sur piste roulante :


video

Je me sens bien. Au km 65, je passe devant le centre Ford Work. La piste est large et vallonnée. Le soleil commence à chauffer. Il est proche de midi et je croise bon nombre de véhicules. Avec la vitesse et la poussière, je ne vois pas la piste du Red Meadow sur la droite et je vais filer ainsi pendant plus de 6 miles (10 km). C'est en passant devant le lodge du village Polebridge que je me rends compte de mon erreur... 
Encore une heure de perdue (20 km en trop). Et à nouveau de l'énergie en moins et un moral qui en prend un coup. Il va vraiment falloir que je trouve un GPS ; mais comment faire : pas de villes suffisamment grandes avant Helena.
Je retrouve la bonne piste qui doit me mener 16 km plus loin au sommet où se trouve le magnifique lac Red Meadow. Mais je n'ai plus les jambes. Cette ascension sera difficile. Je vais puiser mais enfin être récompensé au sommet. Superbe décor où quelques touristes s'essayent à la pêche :

video

La descente sera très technique où mes freins font merveille. Trente kilomètres plus loin j'atteins le lac Whitefish que je vais longer durant une douzaine de kilomètres. Dès l'entrée dans l'agglomération de Whitefish, je file vers la première alimentation ; je dois reprendre des forces car la journée a été éprouvante avec les deux cols et les kilomètres effectués en trop. Il fait encore jour et la ville suivante, Colombia Falls, est située à 16 km. Je décide de m'y rendre. Bien m'en a pris car je vais y trouver un motel très confort ! Après 191 km compliqués, une bonne douche et un lit douillet seront les bienvenus.



Sans GPS, je dois m'adapter. Vu l'état de mes jambes, je vais allonger le sommeil cette nuit et réduire la distance demain. Genoux et irritations entre-jambes sont toujours présents : à gérer de près. Je suis toujours en course et là est l'essentiel. Pensées à vous tous, avec une priorité aux Monot et aux Lecottier. Bises.




 Vos commentaires FB :

  • Lina Huan Merci JMi pour le partage de ton aventure, merci le progrès émoticône wink Bon repos et pas un jour sans te dire Bravo pour la performance de ton amitié. Que ta nuit soit réparatrice.

  • Cybele Plichart Ménage toi quand même !! Courage !!!

  • Silvy Deschamps Si en plus tu fais des kilomètres de trop!!! Courage et mental de fer! Bizoux. Bonne nuit.

  • Nicolò Grossi Wow tu te le fais genre "Paris Dakar" premiere edition par rapport aux autres....dorts si tu peut avec les jambes sureleves, ca aide la recuperation! Bises

  • Jerome Le Motu Tahiti Courage .,.,

  • Gilbert Baron C'est pas pas le gps de course qui fait le bonhomme. Tu es un roc ! 😀

  • Stephanie Lecottier Courage jmi gère bien tous tes petits pb pour éviter l'agravation. Dors plus si nécessaire. On te suit plusieurs fois par jour grâce au gps. On est ainsi avec toi toute la journée. Le rebond de forme arrivera dans quelques jours. Serre les dents.....et les fesses!!!!!!!

  • Christophe Deplancke Allez courage mon pote!

  • Kathy Antoine Bravo Jean Mi mais ne fais plus de rab ! Et surtout soigne toi bien.
    On pense fort â toi. Courage !

  • Alizée Monot Aller mon Papa!! Je décolle dans quelques instants. Je pense fort à toi, tu es le meilleur

  • Pascal Sotiaux Allez JM qui menage sa monture voyage loin.nous dissertons sur ta course avec nos imaginations et en pensant fort à notre loic,steph et lilou qui doivent te suivre de pres.

  • Agnes Bourguignon Un brin de lavande pour d aider ??!!! Des bises

  • Patrick Pons tu es un sacré bonhomme ! saluons chapeau bas la solidité de l'homme et son grand coeur, nous t'embrassons chaleureusement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire