Photo Accueil

Photo Accueil

Du CANADA au NEW MEXIQUE

Du CANADA au NEW MEXIQUE

MERCI AUX GENEREUX DONATEURS POUR LOÏC

Grâce à votre générosité sur https://www.leetchi.com/c/solidarite-sla-tourdivide, à votre solidarité, Loïc a pu vivre une nouvelle aventure : rejoindre Jean-Michel à la fin de son périple pour franchir, ensembles, la ligne d'arrivée. Formidable symbole d'amitié et de fraternité.
Dans ce monde chaotique, il existe fort heureusement des gens comme vous, aux valeurs profondes et sincères, prêts à offrir leur coeur pour aider son prochain.

Un énorme MERCI donc à :

Torea COLAS, Tahia TEIKIKAINE, Olga TEIHO, Yvon et Teva JANICAUD, Paul SLOAN, Jonathan REAP, Laurent et Caroline BOURGNON, David ESPOSITO, Tuatini SALLABERRY, Karine FOUCRE, Alizée MONOT, Paul PROYART, Laurent LACHIVER, Claudine LAUGROST, Cybele PLICHART, Thomas CHABROL, Eric BONNIEUX, Pascal SOTIAUX, LesLey BURKE-CHAPPEL, Régis CHAUFFETEAU, Heiroa TAURAA, Christophe LEFEVRE, Pierre MUNIER, Vairea PERILLAUD, Alex HERVET, Carole et Pierre BAUDRY, Chistophe GUEZOU, Maxime lAMOTHE, Véronique CHAMBERLAND, Isabelle PEREZ, Gilles REDON, Cyril COUDERT, Averii GIAU, Jasmina et Christian VERON, Jessica HARRISON, Emma LAMBERT, Josée-Lita NELZIN, Paul DESPLANCKE, Francis GUÉBEL, Stephane MORALES, René SABATIER, Benoit LAYRLE, Claude HU, Pierre-Yves MOREL, Eric CLUA, Virginie GASSION, Laurent BARRA, Cyrille HAREUX, Patrica CLAIR, Simon BERNIS, Philippe BOUCHARDON, Eric ZORGNOTTI, Pauline MONOT & Johan CHAUFFETEAU, Frédéric LAGRANGE, Julie MORIN, William FRERET, Rémi PALLUAUD, Jonas FERNANDEZ, Fabrice MASSON, Myriam NAMRI, Chantal et Bertrand SEIWERT, Laurent et Caroline MACHEBOEUF, Ali et Nathalie LACHHAR, Agnès KLOUMAN, Jérome DELACOU, Jimmy du garage BAMBOU, Kathy ANTOINE, Christine et Vincent QUENEE, Stéphanie GOURDY et Grégory ROUAULT, Ariane BENNAROCH, Eric et Isabelle GILQUIN, Nati, Philippe BAECHLER, Stéphanie PILLON, Christel LE CLEACH MONNIER, Frédéric DELORAS, Clarisse BEAUBE, Daniel SAUGET, Annette PROVOST, Famille LE METEIL, Christian BERNARD, Jean Pierre et Vaiana MARQUANT, Annick et Pierre GERMAIN, Jérémy BRIZARD, Philippe KERFOURNE, Jean Guillaume LACARRIEU, Karim AHED, Raymond BAGNIS, Benoit GERARD, François FICHOU, Sandrine KERDONCUFF, Sylvain GERBER, Cécile FLIPO, Vaea LUTA-PEREZ, Cyril BRET, Yann JACQUEMIN, Johann MONTEL, Laurence THARAUD, Luc PERNEY, Nicolo GROSSI, Marc LE FLOCH, Valérie HUGUES, Alain CABEDO, Christian LOMBARDINI, Franck DIGONNET, Paule MORIVAL-ROSELLO, Patrick BORDET, Stéphane SAUGET, Christine et Dominique BAYEN, Jean-Paul MONTEL, Matthieu AMIELH, Benoît LAYRLE, Taina NARDI, Bruno HAMONT, Fred et Chantal DUFLOCQ, Jean-Pierre LEVAUX, Régis VIGNAL, Christian MONNIER, Pascal et Françoise CONTET, Serge PONT, Vincent et Delphine OLINGUE...


Hauts les Coeurs !


jeudi 25 juin 2015

J + 13 : Dans la nature (avant WAMSUTTER) à Brush Mountain Lodge (après SAVERY)

Jeudi 25 Juin : 186 km
Chaque jour est différent. Après les montagnes russes d'hier qui m'ont permis d'avaler les km, voici qu'aujourd'hui j'ai d'abord eu 50 km de poussière soulevée par des camions ravitaillant les centaines de puits de gaz et de pétrole, puis une centaine de kilomètres de bosses à fortes pentes.
Comme vous pouvez l'imaginer, ce Tour Divide est une épreuve des extrêmes ; il y a encore 2 jours j'avais des congères autour de moi et le matin il faisait 4 degrés, pour aujourd'hui me retrouver à près de 40 ! Incroyable.


Je me lève assez tôt ce jeudi matin. Les rayons du soleil levant percent la toile de ma tente. Il fait encore frais et humide à cette heure là, mais rien à voir avec les températures subies il y a quelques jours encore. Les 250 kilomètres de la veille m'ont motivé. Je grignote quelques barres et autres aliments avant de partir. J'apprendrai un peu plus tard que Katie et Christopher dormaient à moins d'un kilomètre de moi. Mais je ne les ai pas vu, ni hier soir ni ce matin. C'est donc seul que je vais affronter les 50 kilomètres qui vont m'amener enfin à un point de ravitaillement : Wamsutter, sorte de zone industrielle où sont venues s'installer de grands groupes pétroliers et gaziers. Ces kilomètres sont toujours une succession de bosses sableuses. La différence avec hier est que cette zone est pleine de mini-usines pour forer. Ainsi, des centaines de camions viennent et repartent pour récupérer la matière première (gaz ou pétrole). Je vais "manger" de la poussière pendant près de 2 heures. Cette matinée ne restera pas parmi les bons souvenirs du Divide ! J'aperçois enfin de plus grosses usines. La ville n'est plus très loin.


Wamsutter : le bonjour du matin depuis une station essence, après 160 km sans ravitaillement possible (depuis Atlantic City) ! Direction Sud mais uniquement avec GPS. Prochain ravito possible : Savery à près de 100 km.

video

Après un repos à la station de Wamsutter pour bien manger et boire (Katie et Christopher m'ont rejoint au bout d'une heure), je réattaque par 40 km de lignes droites sableuses relativement plates mais bosselées, pour me rapprocher de Savery, sous un soleil écrasant faisant monter la température proche des 40 degrés. Les 20 derniers kilomètres avant la bourgade seront de véritables montagnes russes, extrêmement pentues et techniques, à tel point que je dois freiner dans les descentes. Je prends mon mal en patience... Je ressens un peu la fatigue des efforts de la veille.   

Après 100 km depuis Wamsutter, sans le moindre ravito, j'arrive au petit village de Savery. Il me faut trouver à boire et à manger ; j'ai la bonne idée de demander à une dame dans sa maison s'il y a une épicerie dans le coin ; elle me confirme que non... mais elle a l'excellente idée d'appeler sa collègue du Musée. Cette dernière, nommée Debbie Allen, va gentiment me proposer l'hospitalité, avec boissons et nourriture. Ouf ! J'étais "HS". Je vais aussi pouvoir acheter des piles car mon GPS en consomme beaucoup (et sans GPS, je suis perdu !). 


Je peux me connecter enfin via la wifi du musée. Mais je vais recevoir une "enclume" sur la tête : Virginie, mon épouse, m'apprend que mon ami Laurent BOURGNON, le célèbre navigateur, a disparu lors d'une plongée bouteille aux Tuamotu, à Toau exactement... J'ai du mal à réaliser. Je connais bien Laurent et sa capacité à gérer les pires situations. Impossible qu'on ne le retrouve pas rapidement.


Je décide de repartir pour une trentaine de kilomètres afin de rejoindre si possible Brush Mountain Lodge où je pourrai dormir. Quelques kilomètres après Savery, la piste passe entre deux falaises. Superbe. 
Je passe la "frontière" entre le Wyoming et le Colorado... 5 états traversés déjà !


Mais mon esprit est ailleurs : je suis touché psychologiquement par la disparition de mon ami Laurent. Comment un tel professionnel, un tel sportif de haut niveau ayant tout gagné sur la mer, ayant vaincu le danger grâce à sa technicité et sa rigueur, est pu se faire piéger par la mer ? Non. Il va revenir. Avant le coucher du soleil, vers le kilomètre 160, je lui envoie ce message :

video

 
The place to be !
C'est donc l'âme lourde et l'esprit pensif que j'attaque la montagne.
Après 1h30 de pédalage, je m'arrête plusieurs fois pour voir où je pourrai installer ma tente. J'insiste à nouveau plusieurs kms... et voilà qu'à la sortie d'un virage, je découvre une grande bâtisse avec plusieurs modules : le Brush Mountain Lodge ! Magnifique auberge où la patronne Christin se précipite vers moi en invoquant mon prénom (???) : "Welcome Jean Michel". Incroyable, je n'ai jamais vu cette personne ! En fait, elle suivait mon arrivée sur le site de la course via le Tracer ! Merveilleux accueil. Aussitôt elle me propose à boire et à manger, me dit que je peux laver les affaires (!!!) et me montre ma chambre douillette et la salle de bain. Je suis tout simplement au Paradis ! 



Après des minutes de gamberge, me voilà dans de jolis draps. C'est un signe... Allez Laulau, dépêche toi de montrer signe de vie... Tu t'es tellement impliqué dans la course. Je suis avec toi.
Douce nuit.
Demain, j'y vais très cool...

A bientôt pour de nouvelles aventures.
Au cumul : 2.435 km


Vos commentaires FB :
  • Vanina Faynot Marquant Bonjour Jean Mi, super contente d'avoir tous les jours de tes nouvelles, allez GO GO GO on est avec toi. Take care

  • Lina Huan J'adore le: "On". Bonne route à vous 2
  • Lina Huan Le récit de ton aventure de l'extrême est génial

  • Kathy Antoine Amazing Jean Mi !! Keep going !! You are a real champ !!

  • Christophe Deplancke Ça m'embête de t'annoncer une mauvaise nouvelle alors que tu es dans une aventure extraordinaire, Laurent Bourgnon a disparu lors d'une plongée aux Tuamotu. Une pensée pour lui, sa famille et ces amis. Hauts les cœurs.

    • Jean Michel Monot C'est l'un de mes meilleurs amis... Tant qu'il y a de l'espoir. Attendons et espérons...

  • Nicolò Grossi moins beau mais pas moins intense...mmm je voulais pas te le dire pour Bourgnon, je l'ai appris hier et c'est triste, mais c'est le prix pour qui aime et explore le monde naturel, qu'il soit marin, terrestre ou autre...l'essentiel c'est d'avoir vécu sa passion jusqu'au bout..en tous les cas jean-mi..allez mon p'tit gars t'es sur de bons rails et sous des bonnes étoiles...PEDALE !
  • Vanina Faynot Marquant Très contente pour toi Allez prend des forces pour la suite Bisous de Jp et vanina

  • Agnes Bourguignon Incroyable cette fille, des bisous

  • Stephanie Lecottier Génial, c'est dans ces moments là, qu'un bon lit, une salle de bain et un bon repas proposés par une si chouette nana, c'est tout simplement le bonheur!!!
    Bon petit déjeuner demain alors!!!

  • Sabatier Renè Toujours ton Mana! Tu graves ta mémoire de jolies souvenirs. Profite un peu de cette récup inattendu Bises

  • Colette Humeau elle a l'air super sympa sur la photo ! bisous à vous deux



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire