Photo Accueil

Photo Accueil

Du CANADA au NEW MEXIQUE

Du CANADA au NEW MEXIQUE

MERCI AUX GENEREUX DONATEURS POUR LOÏC

Grâce à votre générosité sur https://www.leetchi.com/c/solidarite-sla-tourdivide, à votre solidarité, Loïc a pu vivre une nouvelle aventure : rejoindre Jean-Michel à la fin de son périple pour franchir, ensembles, la ligne d'arrivée. Formidable symbole d'amitié et de fraternité.
Dans ce monde chaotique, il existe fort heureusement des gens comme vous, aux valeurs profondes et sincères, prêts à offrir leur coeur pour aider son prochain.

Un énorme MERCI donc à :

Torea COLAS, Tahia TEIKIKAINE, Olga TEIHO, Yvon et Teva JANICAUD, Paul SLOAN, Jonathan REAP, Laurent et Caroline BOURGNON, David ESPOSITO, Tuatini SALLABERRY, Karine FOUCRE, Alizée MONOT, Paul PROYART, Laurent LACHIVER, Claudine LAUGROST, Cybele PLICHART, Thomas CHABROL, Eric BONNIEUX, Pascal SOTIAUX, LesLey BURKE-CHAPPEL, Régis CHAUFFETEAU, Heiroa TAURAA, Christophe LEFEVRE, Pierre MUNIER, Vairea PERILLAUD, Alex HERVET, Carole et Pierre BAUDRY, Chistophe GUEZOU, Maxime lAMOTHE, Véronique CHAMBERLAND, Isabelle PEREZ, Gilles REDON, Cyril COUDERT, Averii GIAU, Jasmina et Christian VERON, Jessica HARRISON, Emma LAMBERT, Josée-Lita NELZIN, Paul DESPLANCKE, Francis GUÉBEL, Stephane MORALES, René SABATIER, Benoit LAYRLE, Claude HU, Pierre-Yves MOREL, Eric CLUA, Virginie GASSION, Laurent BARRA, Cyrille HAREUX, Patrica CLAIR, Simon BERNIS, Philippe BOUCHARDON, Eric ZORGNOTTI, Pauline MONOT & Johan CHAUFFETEAU, Frédéric LAGRANGE, Julie MORIN, William FRERET, Rémi PALLUAUD, Jonas FERNANDEZ, Fabrice MASSON, Myriam NAMRI, Chantal et Bertrand SEIWERT, Laurent et Caroline MACHEBOEUF, Ali et Nathalie LACHHAR, Agnès KLOUMAN, Jérome DELACOU, Jimmy du garage BAMBOU, Kathy ANTOINE, Christine et Vincent QUENEE, Stéphanie GOURDY et Grégory ROUAULT, Ariane BENNAROCH, Eric et Isabelle GILQUIN, Nati, Philippe BAECHLER, Stéphanie PILLON, Christel LE CLEACH MONNIER, Frédéric DELORAS, Clarisse BEAUBE, Daniel SAUGET, Annette PROVOST, Famille LE METEIL, Christian BERNARD, Jean Pierre et Vaiana MARQUANT, Annick et Pierre GERMAIN, Jérémy BRIZARD, Philippe KERFOURNE, Jean Guillaume LACARRIEU, Karim AHED, Raymond BAGNIS, Benoit GERARD, François FICHOU, Sandrine KERDONCUFF, Sylvain GERBER, Cécile FLIPO, Vaea LUTA-PEREZ, Cyril BRET, Yann JACQUEMIN, Johann MONTEL, Laurence THARAUD, Luc PERNEY, Nicolo GROSSI, Marc LE FLOCH, Valérie HUGUES, Alain CABEDO, Christian LOMBARDINI, Franck DIGONNET, Paule MORIVAL-ROSELLO, Patrick BORDET, Stéphane SAUGET, Christine et Dominique BAYEN, Jean-Paul MONTEL, Matthieu AMIELH, Benoît LAYRLE, Taina NARDI, Bruno HAMONT, Fred et Chantal DUFLOCQ, Jean-Pierre LEVAUX, Régis VIGNAL, Christian MONNIER, Pascal et Françoise CONTET, Serge PONT, Vincent et Delphine OLINGUE...


Hauts les Coeurs !


jeudi 2 juillet 2015

J + 20 : VALLECITOS à CUBA

"Ça y est ! Grâce à vos dons et à Air Tahiti Nui, Loic et son staff assistance sont partis ce matin pour rejoindre Jean Michel à l'arrivée de son grand périple prévu vers le 7 juillet !
Merci à tous !!!" (Alizée)


Une histoire du Tour Divide pas commune... et qui aurait pu m'arriver !


"Dallis Waters de Nouvelle-Zélande est la grande gagnante du Rider le plus courageux. L'histoire n’est pas très longue... mais ceux d’entre vous qui ont peur de rencontrer des ours doivent s'abstenir de continuer !
Hier, approximativement 32 km avant le Lac de la Hollande alors qu’elle descendait une piste, elle découvre un ours, approximativement une cinquantaine de mètres devant elle. Non pas juste un ours mais ce qu'elle croit être un Grizzly. Elle s'arrête, prend son sifflet et souffle fort dedans. L'ours se redresse sur ses pattes arrières. Elle continue à siffler mais l'ours, lui faisant face, commence à taper sur le sol. Puis il charge. Elle sort son vaporisateur anti-ours et vide 1/3 de la bombe. Elle n’avait pas assez de temps pour se déplacer vers le vent arrière ; elle décide de courir tout en continuant à crier et à utiliser son sifflet. L’ours finit par repartir.  Quand il est suffisamment loin, elle s’arrête et se met à pleurer.
Si vous n’avez jamais eu l’occasion de vivre une telle expérience, votre premier instinct sera de vous retourner et de partir en courant. C’est la pire chose à faire face à un ours énervé. Dallis est restée face à lui et a répliqué à son assaut par des cris et des sifflements. C’est le signe d’une personne vraiment courageuse.
Nous pensons que cet ours est une femelle et qu’elle devait avoir des bébés ours dans les entourages.
Bravo Dallis !!! "

Quand je pense que je suis passé au même endroit ! Je m'étais même perdu quelques minutes avant de rencontrer Mike. Ouf !

Le bonjour du matin :

video


Mardi 2 Juillet : 182 km (comme hier !)

Une journée en enfer.

Je pensais avoir vécu le pire ces derniers jours ; mais non. Ce 2 juillet m'aura tout apporté : chaleur d'abord (ça, ça va !), 10.500 pieds de dénivelé positif (3.200 m), orages avec nombreux éclairs, pluie froide soutenue et pénétrante, vent, mais surtout boue et chemins empierrés...
Et maintenant que je suis arrivé à mon objectif initial (petite ville de Cuba), je suis tout simplement fier d'avoir vaincu cela. La vie est ainsi faite : on peste de devoir subir des obstacles imprévus, et finalement on en garde une satisfaction personnelle. Comme quoi !!!




Cette journée a donc démarré dans la salle d'accueil de la Poste de Vallecitos dans laquelle nous avons tenté de dormir (avec Steve Fuller). Levés à 5h, nous sommes partis tôt car nous savions que nous avions près de 200 km à faire pour rejoindre Cuba par les montagnes. Nous souhaitions nous arrêter prendre un petit déjeuner à El Rito (30eme km)... Évidemment, rien d'ouvert.


Nous allons donc continuer notre route jusqu'au hameau de Abiquiu ; et là bonheur : station service avec alimentation. Néanmoins il me faut réparer un bruit bizarre venant du pédalier.  Après avoir fait le nécessaire, je rejoins Steve pour prendre un bon déjeuner car il faut prendre des forces avant d'attaquer les grosses montées à venir.

Comme souvent, c'est moi qui part le premier, en éclaireur (!). Les choses sérieuses commencent avec une forte ascension sous une chaleur, proche des 35 degrés. Ne voyant pas revenir Steeve, je continue à mon rythme durant les 3 ou 4 cols qui se présentent devant moi. Mais trop souvent la piste est un ramassis de pierraille qui ralenti terriblement la progression. A un moment, mon vieux sac servant de "garde-manger" tombe du guidon. J'en profite pour faire une pause repas ; mais en partant j'oublie le fameux sac (fatigue ou âge ? Attention aux réflexions !). Bref, c'est une fois arrivé à environ 1km du plus haut sommet du jour que je m'aperçois que mon sac "boissons" n'est pas avec moi. Que faire ? Il reste plus de 100 km à faire et les plus difficiles. Je décide d'attendre Steve qui l'a peut être récupéré...


Au bout d'une dizaine de minutes d'attente, un rare véhicule arrive vers moi et me propose de faire le plein en eau ; ce que j'accepte bien évidemment. Mais il me dit ne pas avoir vu de bikers... Mais où est donc passé Steve ? De plus en remplissant ma gourde de sac à dos, je vois que mon Tracker ne fonctionne plus. Depuis quand ? Je change les piles. Ne le voyant pas arriver,  je décide d'y aller. C'est parti pour 5 heures de montées-descentes insensées, et très vite la pluie fait son apparition. Tenue pluie en place ; je repars... Les éclairs jaillissent de partout. Je continue de plus bel. Mais avec la pluie abondante la piste devient vite boueuse. Le vélo commence à faire du bruit et plusieurs fois la chaîne va se coincer. Il me faut changer environ toutes les 5 heures les piles pour le GPS. Mais avec l'humidité, voilà que celui-ci m'indique des choix de routes bizarres. Un moment je vais me retrouver totalement embourbé.


















Le VTT n'est qu'un support à boue. Les vitesses ont bien du mal à passer ; je vais enlever un maximum de cette "colle gluante" avec des morceaux de bois. Les étourdissants coups de tonnerre tendent l'ambiance un peu surréaliste : mais qu'est-ce que je fais dans cette galère ? J'ai l'impression de gravir une montée tous les 200 mètres. Le moral est touché. Et ce d'autant plus que j'ai mis la dernière paire de piles pour le GPS. Vont-elles tenir jusqu'à Cuba ? Ce serait une catastrophe. Soudain enfin une grande tente et des gens dessous à l'abri ; je m'arrête et tente le tout pour le tout : acheter 2 piles ! Ils me les offriront pour soulager mon angoisse. Et surtout ils m'apprennent qu'il me reste 5 miles de montée avant de rejoindre la "Main route" qui me conduira en descente sur 9 miles jusqu'à mon objectif : Cuba !

J'y suis. Je suis arrivé après 21 heures et après avoir mangé un Mac Do (le seul ouvert), j'ai trouvé un petit motel où m'a rejoint une heure plus tard Steve (qui a trouvé mon sac perdu et qui me l'a ramené !) et où j'ai fait prendre une douche à mon vélo qui en avait bien besoin !


Il est 1 heure du mat.
Il me reste environ 800 km avant d'atteindre, non pas le Pérou (!), mais le Mexique, après une journée d'enfer qui se termine en paradis !

Bonne nuit.

Au cumul : 3.645 km.

Vos commentaires FB :

  • Gaël Lecottier Profitez bien et de grosses bises à Jean Michel quand vous le verrez et un grand merci pour nous avoir fait voyager

  • Corinne Calvini-Geiger Profitez bien de ce voyage et féliciter pour moi JMi. Gros bisous

  • Colette Humeau génial, bon voyage !

  • Moulachi Mc Kay Enjoy your flight!

  • Nathalie Hamon Formidable ! Bon voyage

  • Virginie Gassion Hé hé hé !!! Bon vol

  • Chloe Trial-Géri Hey... Il a choisi les plus jolies accompagnatrices du territoire! Bisou Loïc, bisou les girls.

  • Nicolò Grossi bon voyage à toi Loic, à vous tous..et bonnes retrouvailles avec Jean Michel Monot bravo à tous!!

  • Isabelle Poullet-Osier génial... un mec trois gonzesses... veinard!!! bon voyage  
  • Dominique Brogi Bravo, respect, gros plein de pensées positives à vous tous. Et bien des bisous

  • Cécile Flipo Bonnes retrouvailles Loïc.... Tu dois être impatient de retrouver Jean Michel... !

  • Joséphine Arapa bon voyage et bravo pour ton courage Loïc.

  • Sandrine Kerdoncuff Enjoy Loïc ! Bises

  • Claire Hrmnt Quel tombeur ce Loic! Gros bisous

  • Kaha Brown Bon voyage Loic !

  • Lina Huan Loïc et ses 3 Drôles de Dames  Vous êtes beaux
    Bises à vous 4

  • Vairea Perillaud Bon voyage a vs 3 et félicitation a notre sportif hors du commun. Bonnes retrouvailles et Bravo pour cette belle cause. A bientot...

  • Julie Morin Félicitations pour toute cette énergie et combat ! Vivez une magnifique experience, on est tous derrière vous.

  • Michèle Morel Duez bises.... nous pensons a vous très fort, bon voyage Loic,nous t'accompagnons par la pensée

  • Vincent Quenee Super, profitez de ce beau voyage et bravo a JMM. vous me raconterez a votre retour. biz. christine

  • Gerber Sylvain Bon voyage à vous 4. Bonjour à Loic et à toute l'équipe

  • Alaind Moz Loïc est très chanceux d'avoir ton amitié, très chanceux d'avoir partagé quelques aventures sportives, très chanceux que tu te battes contre les chemins, la route et ta fatigue pour faire connaître l'injustice ressentie devant la maladie. Si l'on regarde le verre à moitié plein, un vrai bonheur de partager cette épopée avec vous deux.

  • Cécile Vaugelade allez courage bientôt les retrouvailles avec Loïc et le repos bien mérité!!!!!!! bisesssssss

  • Pascal Sotiaux le compte à rebours est lancé. Go Jmi Go Jmi take care!!!

  • Agnès Besel superbe, que ton chemin s'adoucisse jusqu'à ton arrivée...tous mes voeux pour la suite....



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire